Le guide des boissons à New York

“Boire un p’tit coup c’est agréable, boire un p’tit coup c’est doux” dit la chanson folklorique. En France ou à New York, le plaisir est toujours le même mais les pratiques sont quelques fois différentes. Suivez le guide.

Le guide des soft drinks à New York

Les soft drinks désignent les boissons sans alcool.

L’eau avec glaçons

C’est un rituel présent dans de nombreux restaurants de la ville. Avant même la commande, le serveur apporte un verre d’eau rempli de glaçons. C’est gratuit. Mais si vous ne souhaitez pas avoir de glaçons, dîtes au serveur “no ice please”.

L’eau minérale

En 2016, les ventes d’eau en bouteille ont dépassé celles des sodas aux États-Unis. Plus de 200 marques d’eau minérale se partagent le marché. Elles ont pour nom Smart water, Dasani ou encore Aquafina. Vous pouvez acheter des bouteilles dans tous les drugstores (CVS, Duane Reade…). L’eau gazeuse se dit sparkling water tandis que still water désigne l’eau plate.

Au restaurant, les new-yorkais consomment, généralement, de l’eau du robinet (tap water).

Les sodas

Les sodas comprennent les colas (sodas à base de cola et généralement à la caféine), les limonades (sodas au citron) et des boissons gazeuses aromatisées. Dans les chaînes de restauration rapide, les sodas sont la plupart du temps à volonté. On se sert soi-même “à la pompe”, ou on demande un free refill.

Les sodas à la glace

Appelés ice cream soda aux États-Unis, cette boisson contient des boules de glaces dans du soda (en général du coca) ou de l’eau gazeuse.

boisson new York

Le café

Le café américain (regular ou American coffee) est très allongé. Son origine remonterait à la seconde guerre mondiale. En effet, selon la croyance populaire, les militaires du pays de l’oncle Sam ajoutaient de l’eau chaude dans leur café italien parce qu’ils le trouvaient trop fort. Vous trouverez aussi d’autres cafés comme :

– cortado (espresso très serré avec mousse de lait)

– cappuccino (espresso accompagné d’une mousse de lait légère dessus)

– caffe latte (espresso et lait chauffé à la vapeur, le tout recouvert d’une fine couche de mousse de lait)

– macchiato (espresso avec juste une pointe de mousse de lait)

– Vietnamese coffee (café serré adouci par une tombée de lait concentré sucré)

Le Thé

Servi chaud (hot tea) ou glacé (iced tea). Les coffee houses nouvelle génération proposent des thés de qualité.

Les smoothies

Les smoothies sont des boissons à base de fruits mixés (purées de fruits) et de jus de fruits pressés. D’autres saveurs sont parfois ajoutées comme le lait de soja, le thé vert, le gingembre, la cannelle…

Le guide des boissons alcoolisées à New York

Les bières

La bière est la boisson alcoolisée la plus consommée par les américains. En effet, un américain boit, en moyenne, 80 litres de bière chaque année.

L’éventail des bières américaines s’est transformé depuis plusieurs années. Ainsi, de plus en plus de personnes se tournent vers des bières artisanales plutôt que vers les marques bien connues comme Budweiser ou Miller Light.

Une bière artisanale est produite par une petite brasserie indépendante utilisant des méthodes de brassage traditionnelles. Ces micro-brasseries, appeléés craft breweries, mettent l’accent sur le goût unique de chaque bière. La Brooklyn Brewery, situé dans le quartier de Williamsburg est une micro-brasserie très populaire à New York.

Les différents styles de bière :

  • lager : il s’agit de la bière blonde classique, de fermentation basse, 4 à 5° d’alcool.  Elle représente 90% de la production mondiale.
  • ale : désigne des bières à haute fermentation et à plus forte teneur en alcool.
  • wheat : bière légère et trouble, un peu l’équivalent d’une bière blanche.

Les vins

Les vins français tirent leur épingle du jeu dans les bons restaurants new yorkais. Mais ils ne sont pas les seuls. Ils côtoient, en effet, les vins italiens, espagnols, californiens ou encore australiens.

Attention, le prix d’un verre de vin à New York est cher. A titre d’exemple, consommer un verre de Chablis (Garnier & Fils, 2018) coûte 18 $ au bar à vins Terroir Tribeca.

Les cocktails

Envie de siroter un cocktail avec une vue imprenable sur New York  ? Ça tombe bien, la ville possède de nombreux bars à cocktail. Leurs cartes proposent les éternels bloody mary (vodka et jus de tomate épicé), mojito ( rhum, soda, citron vert, et feuilles de menthe fraîche) ou mimosa (champagne, jus d’orange et cointreau ou triple-sec) mais aussi les recettes maison propres à chaque bar/restaurant.

Le bourbon

Le Bourbon est un whiskey principalement produit dans le Kentucky. Il contient du maïs pour au moins 51 % puis d’autres céréales comme l’orge ou le seigle. L’alcool est mis à vieillir dans des fûts dont l’intérieur à été préalablement brulé. C’est ce qui lui confère cette couleur ambre très marquée.

Si le bourbon ne vous dit rien, vous l’avez, sans aucun doute, déjà aperçu dans les séries télévisées américaines. En effet, de Sue Ellen Ewing dans le soap opera Dallas aux héroines de Desperate Housewives… les scènes autour d’un verre de bourbon sont fréquentes.