Les incontournables de la pointe sud de Manhattan

C’est ici que sont arrivés les premiers colons néerlandais et par la suite de nombreux européens. Ici que la ville est sortie de terre. La plupart des symboles de New York figurent à la pointe sud de Manhattan : la statue de la liberté, la mythique skyline de New York, le centre mondial de la finance Wall Street ou encore les vieilles rues pavées des premiers quartiers d’immigration.

La statue de la Liberté et Ellis Island

En 1886, la statue financée et construite à Paris fut offerte aux États-Unis par la France pour témoigner de l’amitié liant les deux pays depuis la Révolution américaine. La légende veut que son sculpteur, Frédéric Auguste Bartholdi, lui ait donné le corps de sa femme et le visage de sa mère. Aujourd’hui, la statue de la Liberté demeure l’un des emblèmes les plus forts des États-Unis.

Tout proche de Liberty Island, se trouve Ellis Island, cette île était le point de passage obligatoire de tous les immigrants qui arrivaient aux États-Unis entre la fin du XIXème siècle et le milieu du XXème siècle. Le bâtiment qui servait aux formalités administratives jusqu’en 1954 est devenu un musée conservant des archives et des objets relatant les conditions de vie des immigrants.

La liberté éclairant le monde
Statue de la Liberté

Pour accéder à Liberty Island et Ellis Island, où se situe la statue de la liberté, il faut prendre le ferry depuis Battery Park. Accès à l’embarcadère par le métro lignes 4 et 5 (Station Bowling Green) ou ligne R (Station Whitehall Street).

Ferry pour la Statue de la liberté & Ellis Island – Billet flex’ ou prioritaire RESERVER
Accès au piédestal de la Statue de La Liberté & visite guidée du musée d’Ellis Island RESERVER
Accès à la couronne de la statue de la Liberté RESERVER

 

Plus d’infos sur les 3 options de visite de la statue de la Liberté

Charging Bull : le taureau de la pointe sud de Manhattan

Taureau de Wall Street, au sud de ManhattanC’est l’une des sculptures les plus photographiées de la ville ! Le taureau de Wall Street est l’oeuvre du sculpteur italien Arturo Di Modica. Symbole de la force et du pouvoir, Charging Bull pèse 3,2 tonnes. Entièrement en bronze, il a été installé par son auteur, sans autorisation préalable de la mairie, près de la bourse de New York, après le krach boursier de 1987. Il paraît que si vous grattez le nez, saisissez les cornes ou touchez les testicules du taureau, il vous apportera la fortune !

 

Skyscraper Museum

Un petit musée pour ceux qui veulent comprendre l’histoire et les enjeux de la construction des gratte-ciel (skyscrapers) à travers des photos, des films et des maquettes. Entrée à 5 dollars.

Trinity church : l’église historique de Manhattan sud

A sa construction en 1846, l’église de la Trinité, en grès rouge de style néogothique, était le plus haut édifice de New York. Elle paraît toute petite aujourd’hui ! Le petit cimetière attenant à l’église compte quelques tombes notables comme celle de :

  • Alexander Hamilton (1757-1804), homme politique, bras droit de George Washington. Il est tué lors d’un duel au pistolet contre Aaron Burr, vice-président des États-Unis. Cet épisode s’est déroulé le 11 juillet 1804 au bord du fleuve Hudson, côté New Jersey (les duels au pistolet étaient interdits à Manhattan). Hamilton s’écroule sur le coup tandis que Burr n’est pas touché.
  • Robert Fulton (1765-1815), ingénieur participant à l’invention du bateau à vapeur.
  • William Berczy (1744-1813), peintre et architecte québécois d’origine allemande.
  • Richard Churcher (1676-1681), la plus ancienne sépulture de New York.

Wall Street

Wall Street est le nom de la rue qui abrite la première place boursière du monde. L’origine de la dénomination de la rue est incertaine. En effet, certains disent qu’elle vient du mur (“wall” en anglais) érigé par les néerlandais pour se protéger des amérindiens et des colons britanniques, d’autres évoquent la présence de nombreux wallons dans cette rue, d’où la rue des wallons.

Ce qui est certain, c’est la présence de quelques édifices qui valent le coup d’oeil :

  • New York Stock Exchange (NYSE) : le siège de la bourse de New York occupe un bâtiment de 1903 construit à la manière d’un temple avec des colonnes corinthiennes. A l’intérieur, la fameuse salle des marchés qui se métamorphose en ruche à la sonnerie qui marque l’ouverture des cotations. C’est même l’un des rares grands marchés d’actions à ne pas être entièrement électronique et à garder des cotations à la criée. Malheureusement, depuis les attentats du 11 septembre 2001, l’entrée dans le bâtiment n’est plus possible.
  • Federal Hall National Memorial : également en forme de temple, c’est ici que George Washington, élu premier président des États-Unis, prêta serment comme le montre sa statue. Federal Hall National Memorial abrite un petit musée. Ce dernier retrace l’histoire du lieu et expose certains objets célèbres comme la Bible sur laquelle Washington a prêté serment. La visite est gratuite.
Monument emblématique de New York
Federal Hall National Memorial

One World Observatory

Observatoire New York
Vue depuis One World Observatory
Les ponts de New York
Vue sur la pointe sud de Manhattan

 

 

 

 

 

 

 

 

Inauguré en 2014, One World Trade Center culmine à 541 mètres, soit 1776 pieds, symbolisant la date de l’indépendance des États-Unis. Le gratte-ciel symbolise la liberté après les attaques du 11 septembre 2001 et l’effondrement des deux tours jumelles. Un observatoire est installé aux 100e, 101e et 102e étages de la tour. La montée en ascenseur se fait en 57 secondes chrono ! En haut, on bénéficie de plusieurs animations et surtout d’une vue à 360° sur Manhattan, Brooklyn et le New Jersey. Au coucher du soleil, la vue est splendide.

Billet One World Observatory – Accès rapide RESERVER

 

9/11 Memorial et Musée

Le mémorial Reflecting Absence, conçu par Michael Arad et Peter Walker, se situe à l’endroit même des deux tours jumelles détruites lors des attentats du 11 septembre 2001. Celles-ci sont symbolisées par deux immenses bassins noirs dans lesquels s’écoulent en continu des cascades d’eau le long des murs. Le parapet tout autour porte les noms des 2 977 victimes des attentats du World Trade Center. Un parc composé de 400 chênes protège les deux bassins.

Sous les bassins, un musée rend hommage aux victimes. Le musée expose des objets comme le drapeau américain flottant au moment de l’attaque, un camion de pompier, des portions des tours détruites et retrace minutieusement la chronologie des attentats.

Musée Lower Manhattan
Camion de pompier exposé au musée du 11 septembre
Musée au sud de Manhattan
Mémorial du 11 septembre
Billet 9/11 Museum – Musée du 11 septembre à New York RESERVER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Century 21 : pour faire du shopping au sud de Manhattan

Century 21 n’est pas une agence immobilière mais une enseigne proposant un choix incroyable de vêtements, chaussures, maroquinerie, parfums… à petits prix. C’est un vrai plan bon shopping. Toutes les marques connues sont là. En revanche, il faut prendre son temps pour faire le tri car les produits sont généralement des fins de séries.