Major League Soccer (MLS) : le football aux États-Unis

Le football aux États-Unis avec la Major League Soccer

La Major League Soccer (MLS) est la principale ligue professionnelle de football en Amérique du Nord. La MLS a été créée en 1993 et la première saison a eu lieu en 1996 avec 10 franchises. Aujourd’hui, elle comprend 23 équipes réparties aux États-Unis et au Canada.

Même si la sélection nationale ne brille pas particulièrement sur la scène internationale, les États-Unis sont un pays de foot. En effet, on y compte plus de 4 millions de licenciés, soit le deuxième pays le plus adepte après l’Allemagne (6,5 millions).

Pourquoi parle-t-on de soccer et non de football ?

Pour distinguer le football inventé par les américains dans les années 1870 du football importé par la population britannique, le terme « socca», contraction en argot du mot « assocation » est introduit. C’est pourquoi, à la fin du XIXe siècle, le socca devient socker puis soccer.

Le championnat se déroule de mars à décembre. Il se divise en deux parties : une saison régulière, qui qualifie pour des séries éliminatoires (Playoffs) à l’issue desquelles se dispute la finale (la Coupe MLS).

La saison régulière de la MLS

La saison régulière commence en mars et s’achève en octobre. Les équipes se classent dans deux conférences, Est et Ouest.

Chaque équipe, alors, dispute 34 matchs. Une victoire rapporte trois points, un match nul un point et une défaite aucun point.

Les six meilleures équipes de chacune des conférences participent aux Playoffs.

Les Playoffs de la MLS

Les séries éliminatoires comprennent quatre tours :

Au premier tour, les équipes ayant terminé aux deux premiers rangs de chacune des conférences accèdent directement au deuxième tour. Les formations classées du troisième au sixième rang de leur conférence disputent une rencontre de barrage (match unique). L’équipe ayant terminé au troisième rang reçoit celle ayant terminé au sixième rang et celle du quatrième rang reçoit celle du cinquième rang.

Puis, au deuxième tour, l’équipe qui a terminé au premier rang de sa conférence affronte celle qui était la moins bien classée à s’être qualifiée pour ce deuxième tour. L’équipe qui a pris le second rang affronte l’équipe la mieux classée à avoir accédé au deuxième tour. Ces affrontements ont lieu dans une série de matchs aller-retour.

Le troisième tour (finales de conférence) oppose les vainqueurs du deuxième tour de chacune des conférences dans une autre série de matchs aller-retour.

Enfin, les gagnants de ces deux séries s’affrontent lors du match de la Coupe MLS.

Les franchises de la MLS

La ligue a fixé un plafond salarial commun (salary cap) équivalent pour chaque équipe, c’est-à dire que la masse salariale de chaque franchise est encadrée. Pour la saison 2018, le total de tous les salaires des footballeurs (30 joueurs maximum) ne doit pas dépasser 4 millions de dollars. Et le salaire individuel maximum est de 504,375 $ (environ 430 000 euros).

Il existe cependant une exception : la règle du joueur désigné (“designated player rule” en anglais). En effet, cette dernière date de la saison 2007 et permet à chaque franchise de rémunérer 3 joueurs au dessus du plafond autorisé. La mise en place de cette exception avait à l’époque permit l’arrivée de David Beckham au Los Angeles Galaxy.

Depuis des grands noms du football européen ont foulé les pelouses américaines comme Thierry Henry (New York Red Bulls), Andrea Pirlo (New York City FC) ou Zlatan Ibrahimovic (Los Angeles Galaxy).