The Beam : la dernière attraction vertigineuse de Top of The Rock

Edge NYC propose, avec son activité City Climb, de se pencher au-dessus du vide. SUMMIT One Vanderbilt offre une ascension de la ville dans le plus grand ascenseur extérieur doté d’une cabine entièrement vitrée au monde.

Depuis le 1er décembre 2023, le célèbre observatoire Top of The Rock présente aussi son attraction vertigineuse : The Beam.

Quel est le concept de The Beam, la dernière attraction vertigineuse de Top of The Rock ?

Appelée à juste titre The Beam, c’est-à-dire « la poutre » en français, l’attraction repose, en effet, sur une poutre en acier installée sur la terrasse du 69e étage de Top of The Rock.

Jusqu’à sept personnes peuvent s’asseoir sur cette poutre. Des ceintures assurent la sécurité des participants. Puis la poutre s’élève de 3,50 mètres et pivote à 180° pour garantir une vue époustouflante de Central Park.

Un hommage aux bâtisseurs du Rockefeller Center

L’attraction est aussi destinée à recréer l’une des photos les plus iconiques du XXe siècle.

« Lunch atop a Skyscraper », littéralement « déjeuner en haut d’un gratte-ciel », est une photographie emblématique attribuée à Charles Clyde Ebbets.

The Beam : la dernière attraction vertigineuse de Top of The Rock
Lunch atop a Skyscraper

Ce cliché a été pris le 20 septembre 1932 pendant la construction du 30 Rockefeller Plaza, le principal bâtiment du Rockefeller Center. On peut y voir onze ouvriers, prendre leur déjeuner sur une poutre en acier, perchés à 260 mètres du bitume de New York.

Quel est le tarif de l’expérience The Beam à Top of The Rock ?

Monter sur la poutre de The Beam coûte 25 $, somme qu’il faut ajouter au ticket d’entrée de Top of The Rock.

The Beam améliore considérablement l’expérience des visiteurs sur une plate-forme d’observation historique de New York.